DJ LORD JAM, qui prendra le pseudonyme de JAMY par la suite, arrive aux platines en septembre 2001. Dès son arrivée le groupe peaufine cette fusion métallique violente, tout en apprenant à connaître les platines, instrument nouveau pour la majeure partie de SLEAZY VIEW.

Le groupe compose alors ses premiers titres tel que Eight, Deep In Our Hell ou encore Phoenix, qui se révèlera être une bombe en live. Cependant le départ du premier bassiste vient quelque peu perturber un premier équilibre de composition. Qu’à cela ne tienne ! ALAN déjà rencontré amicalement des années auparavant par NAT, entre alors en scène en novembre 2001. Abordant un style très différent du premier bassiste, sa perception personnelle des compositions lui permettra rapidement de comprendre les lignes de basse nécessaire au groupe, ce qui apportera grandement de richesse à la mélodie, mais également à la dynamique des morceaux.

Quelques mois plus tard, bardé de ses dix titres, SLEAZY VIEW débute les concerts. Montrant des morceaux complexes bien maîtrisés dès le premier concert du fait de bon nombre de répétitions, le groupe fait quelques dates et améliore à chaque fois son contact avec le public. En parallèle, le groupe enregistre sa première démo éponyme. Prenant le temps de bien faire, le groupe passera beaucoup de temps au mixage et à la réalisation du package. Bien chroniquée, elle permettra au groupe de se voir assurer la première partie de groupes tels que AqME, WÜNJO... mais ces dates resterons encore à ce jour pour chaque public un très bon souvenir de première partie assurée par un groupe de leur région. C’est d’ailleurs ainsi que SLEAZY VIEW commence à ce faire un petit nom au milieu de tous dans le pays de Montbéliard dont il est originaire. Ce première démo permettra également à SLEAZY VIEW de figurer sur la compilation Chaos en Franche-Comté. Le titre, remanié dans sa structure, ne sera autre que The Old Monkey. Mais le groupe n’en restera pas là, puisque remarqué par le label TROLL’S PRODUCTION qui a réalisé la compilation Chaos en Franche-Comté, SLEAZY VIEW intègre alors en mai 2003 « La Tribue des Trolls » avec d’autres groupes tels que Ma Ât.

En 2004, gros changement dans le line up du groupe, puisque c'est le batteur qui s'en va. HOBEE-1 quitte le groupe par manque de temps à lui consacrer. Arrive donc fin 2005 : ARNAUD. Certainement la marque du début d'une nouvelle ère pour SLEAZY VIEW. En effet, les compositions sont de plus en plus orientées sur un métal sans concessions et plus brutal.

ARNAUD, qui vient tout juste d’arriver, relève le défi d'apprendre 12 titres en moins de 4 mois et dans la foulée (mai 2005), SLEAZY VIEW enregistre une seconde démo/live studio intitulé Four Scars (Quatre cicatrices), dont est issu le titre Ten Scars Per Day. Début des nouveaux concerts dont une première partie de LOFOFORA et un plateau TROLL'S PRODUCTION au Moulin de Brainans.

Malheureusement, ce changement de style ne permet plus au DJ d'obtenir satisfaction dans ce registre musicale. C'est donc à partir de fin juin 2005 que le groupe devient un quartet,puisque c'est désormais sans platines que SLEAZY VIEW évolue dans un style métal à la fois rapide, lourd et puissant. A suivre...